Projet | Aube

Aube est un grand projet photographique issu de la création d’installations artistiques éphémères créées dans des environnements naturels inoccupés par les êtres humains.

Voyager, marcher et se découvrir un jour un autre moi

Mon sac à dos est rempli de pépites, des petites maisons blanches que j’ai fabriquées et que je transporte partout où je vais. Je trimballe cette petite chose – la maison – qui me définit dans mes origines, ma culture, mon histoire et ma vie. Je marche et mon regard se pose sur la fragilité du monde. En certains recoins, les maux dont souffre la terre sont imperceptibles à mes yeux. Près de moi, les forces telluriques d’un passé lointain ont fait leur œuvre et façonnées le paysage, une formation rocheuse de l’époque de la glaciation émerge de la terre en une vague de pierre. Le projet Aube est né là, à l’aube, un matin du mois d’août 2021, sur une berge à Grande-Vallée. Ce jour là, la terre et moi avons dialogué.

Installer puis photographier

Ma vision et mon travail artistique consistent à créer de petites installations éphémères sur des sites naturels. Il s’agit de mises en scène faites de minuscules maisons d’inspiration architecturale traditionnelle québécoise. Je photographie le tout et je fais des captation vidéos.  Ces prises de vue rapprochées sur les minuscules maisons créent une tension entre le réel et l’imaginaire par le changement d’échelle des éléments. Cela qui surprend. Cela trompe.

Les installations ont été réalisées sur des sites naturels au Québec notamment sur deux plages en bordure du fleuve Saint-Laurent à Grande-Vallée en Haute-Gaspésie (2021 à 2023). J’ai fait aussi un travail dans la forêt dense et sur les roches bordant les falaises rocheuses du parc Forillon en Gaspésie (2022). Plus près de chez moi, j’ai réalisé des installations dans le boisé du mont Bellevue à Sherbrooke en Estrie (2021 à 2023). Dans ce grand projet, mon parcours m’a mené également à explorer puis créer des oeuvres dans des espaces préservés notamment au New River National Park au Nouveau-Brunswick (2023), puis au parc Timber Point National Park dans l’état du Maine (2022-2023) en Nouvel-Angleterre.

Traduire en images vidéos le Degré zéro des territoires

Inspiré du livre de Roland Barthes le Degré zéro de l’écriture, je cherche dans cet ouvrage sur la genèse de l’écriture de possibles liens qui pourraient m’aider à décortiquer et comprendre la structure des paysages. Les bases du degré zéro pourrait-il me permettre de remonter jusqu’à l’origine de l’occupation des territoires par les êtres humains?

Quelques oeuvres du projet photographique Aube ont été présentées dans une exposition présentée à la Maison des étudiants canadiens à Paris du 07 juin au 27 août 2023. Ce projet a été soutenu financièrement par la Ville de Sherbrooke en 2023.

Oeuvres sélectionnées 2021, 2022

2021 | Aube-sur-mer

2022 | Aube-sur-mer

2022 | Aube en forêt boréale

2022 – Aube, chacun son île